« Philippe Bélissent et Jérôme Cobou sont de ces amoureux du bon et du beau qui ont comme passion commune le grand art de la gastronomie. Forts de leurs expériences riches et diverses, mais également d’une complicité de près de 15 ans, ils unissent aujourd’hui leurs talents respectifs en dédiant à la gastronomie un nouveau point de référence : le restaurant Cobéa.

 

En souhaitant partager leur esprit de création et leur exigence de qualité, ils ont choisi comme symbole cette plante vigoureuse dont la floraison évoque les senteurs et saveurs qu’ils veulent transmettre. Le Cobéa représente également un esprit d’universalité puisqu’il se cultive sous de nombreuses latitudes.

 

Enfin, il s’agit également d’un clin d’œil à nos deux passionnés, puisque le nom du restaurant reprend les deux premières lettres de leurs noms de famille respectifs, le « a » final signifiant tout simplement « associé ».

 

Ce nouveau projet est l’occasion pour ces deux amis inséparables de mettre en avant leur propre vision de la gastronomie, en s’affranchissant des contraintes inévitables du « marché de la restauration » pour au contraire donner libre cours à la créativité, l’inventivité.

 

En créant le restaurant Cobéa Philippe et Jérôme ont parfaitement su mettre à profit leurs intuitions respectives et concevoir ensemble l’univers particulier de ce lieu qui s’annonce déjà comme l’établissement incontournable du quartier Montparnasse.

 

A quelques pas des nombreux théâtres et cafés branchés au cœur du 14e arrondissement de Paris, ils ont réhabilité une ancienne maison des années 1920 lui donnant un esprit très chaleureux : avec de grandes baies vitrées donnant sur un espace de verdure et de plantes – dont bien entendu des cobéas ! – le restaurant s’ouvre sur une belle salle aménagée avec goût et finesse.

 

Laissant dès après l’entrée, l’antique bar en zinc, vestige d’une atmosphère mythique, le reste du mobilier se dévoile : tables spacieuses et chaises à accoudoirs des plus confortables dont chaque exemplaire a été façonné à la main, ainsi qu’un art de la table raffiné et élégant (vaisselle Bernardaud très moderne accompagnée d’une vaisselle d’artisan en céramique, couverts en argents, verres à pieds, etc)

 

Le ton général a été pensé par Karine Gil (Décoratrice) dans un esprit classique, chaleureux et apaisant. Les couleurs sobres et chaudes, rehaussées de matériaux nobles, tels que le lin ou l’ardoise, enrichissent l’atmosphère des lieux pour n’en retenir que quiétude et élégance.

 

Que l’on se place sous l’alcôve – sans doute une des tables les plus prisées – ou alors confortablement installé près des grandes baies vitrées ou encore face aux cuisines ouvertes, chaque espace promet un moment unique, sans gêne des voisins ou du passage.

 

On reconnaîtra volontiers la complicité de ce duo atypique puisque la salle, menée grand train par Jérôme Cobou, offre un regard gourmand sur les cuisines ouvertes où officie Philippe Bélissent.

 

Jérôme Cobou est un hôte qui a acquis tout son professionnalisme dans de célèbres maisons telles que Jamin, la Maison Blanche, l’Astrance ou encore l’Hôtel. Ce dernier établissement où il rejoindra Philippe Bélissent alors Chef des cuisines de cette maison mythique.

 

Philippe Bélissent quant à lui, après avoir fait ses classes, entre autres dans des restaurants de grande réputation tels que Ledoyen ou Laurent, s’est imposé par sa créativité et sa précision culinaire en dirigeant pendant près de 6 ans les destinées du restaurant de l’Hôtel à Paris, où il obtint dès la deuxième année une étoile au Guide Michelin.

 

Salué unanimement par la presse et par une clientèle exigeante et fidèle, il poursuit aujourd’hui cette recherche constante de l’excellence qui l’a toujours motivé. Désormais libre d’une totale création, il met à profit ses nombreux voyages et son expérience des traditions culinaires pour imaginer une carte renouvelée quotidiennement. »

 

Les grandes dates :

 

Septembre 2011 : Ouverture du Cobéa…

 

Mars 2012 : Cobéa décroche sa première étoile au Guide Michelin.

 

Septembre 2015 :

Philippe Bélissent, Chef du Cobéa, gagne le Concours télévisé de TF1 « Le Meilleur Menu de France »