Sélectionner une page

Comment faire un rhum arrangé aux épices?

Le rhum figure parmi les boissons alcoolisées qui apprécient le plus la compagnie des épices. Originaire des pirates anglais du 17 ° siècle, cette boisson s’est diffusée à travers le monde.

L’avantage des épices est qu’elles vont apporter diverses saveurs dans votre boisson, des parfums sucrés, anisés ou chauds elles rendront votre rhum plus digeste. De plus vous pouvez facilement changer les saveurs en jouant avec les multiples associations et les dosages.
Voici une petite liste de celles qui sont le plus utilisées dans le rhum arrangé aux épices.
Tout d’abord les épices sucrées : Cannelle cassée en bâton, anis étoilé, vanille (Vanille – Les meilleures vanilles du Monde – Tahiti – Ouganda – Madagascar) , gingembre ainsi que la fève de tonka.

Par ailleurs, certaines épices vont apporter un côté piquant à votre recette, c’est le cas du clou de girofle du poivre noir ou de la noix de muscade.
Enfin, vous pouvez utiliser des fruits et plantes séchées pour vos boissons. Voici une petite liste non exhaustive citronnelle, feuilles de combava, écorce d’orange, citron en tranche. 
A savoir que vous pouvez adoucir votre rhum en incorporant une petite proportion de sucre de canne liquide (moins de 20%)
Dans un autre registre, le rhum s’utilise dans les mojitos. (Rhum pour Mojito : blanc ou ambré lequel choisir pour un Mojito réussi ?)

Quand consommer le rhum arrangé aux épices ?

Au niveau des associations culinaires le rhum est surtout utilisé avec les amuses bouches en apéritif. Néanmoins, il peut être consommé au cours du repas avec certains plats comme le rougail saucisses. Rougail saucisse : Recette Rougail saucisse de la Réunion
Certains l’apprécient aussi en fin de repas avec des bananes flambées. Enfin, d’une façon plus conviviale le rhum arrangé aux épices est idéal pour les buffets lors de mariage, de banquet ou d’anniversaires.

Rhum arrangé banane épices

Le rhum peut également être utilisé avec des fruits frais. Parmi ces derniers on retrouve la banane, le citron vert ou jaune de même que l’orange sanguine et le pamplemousse. 
Ici nous proposons une recette facile avec seulement 1 banane entière ou en rondelle selon votre choix, 1 bâton de cannelle et 1/2 citron vert.
Plongez tout ce petit monde dans 70 cl de rhum blanc du type Saint James ou charrette. Laissez infuser au moins 2 mois en secouant toutes les semaines. Vous pouvez maintenant le servir avec quelques glaçons et avec modération. 

Rhum gingembre citron

Notre troisième recette va concerner un rhum un peu plus tonique que précédemment. Commencez par éplucher et couper finement un morceau de 2 à 3 cm de gingembre frais. Par la suite, ajoutez 1/2 citron de votre choix vert ou jaune et coupez-le en 3 quartiers. 
Laissez tout cela infuser à minima deux mois en pensant à agiter la mixture toutes les semaines.
Ce rhum arrangé gingembre citron a l’avantage d’être facile à réaliser et peu onéreux.

Rhum arrangé vanille

Un rhum arrangé aux épices pas comme les autres. En effet, la vanille va venir subjuguer, le rendant plus doux et agréable en bouche. 
Par ailleurs pour le réaliser vous pouvez utiliser vos gousses épuisées, c’est à dire l’écorce de la vanille. Toutefois, cela fonction aussi avec une gousse entière.
Au niveau dosage 2 gousses épuisées suffiront (ou une gousse entière). De surcroit vous pouvez ajouter un peu de gingembre (1 à 2cm) coupé finement.
Cela apportera du tonus à votre recette, si vous n’avez pas de gingembre, ajoutez une fève tonka ou 2 clous de girofle.

Conservation 

Le rhum peut être utilisé comme conservateur. En effet, les fruits plongés dans ce dernier ne périment pas ou du moins ils ont une date de conservation d’au moins 3 ans. Toutefois, si vous voulez profiter d’un rhum de qualité laissez lui le temps d’infuser correctement avec ses épices au moins 60 jours. S’agissant du stockage pensez à refermer votre bouteille pour éviter que le rhum ne s’oxyde.

(Visited 38 times, 1 visits today)