Sélectionner une page

Comment utiliser les épices et les herbes les plus intéressantes dans notre alimentation ?

Tant pour le goût des plats que pour leurs propriétés favorisant la santé et le fonctionnement optimal de l’organisme, les herbes et les épices doivent être présentes dans notre vie au quotidien et être utilisées aussi bien pour les plats cuisinés que frais.

SI vous vous demandez souvent comment utiliser les épices et les herbes en cuisine, nous vous offrons aujourd’hui une liste de condiments sélectionnés aux effets prouvés. Conservez-la très précieusement, car ce sont des ingrédients faciles à trouver, à cuisiner, peu chers et en plus, ils vous offriront des effets bénéfiques et curatifs pour votre santé.

L’ail

Utilisé depuis des millénaires, l’ail est bénéfique pour le système circulatoire et la fonction cardiaque. Il abaisse le cholestérol, les triglycérides et la tension artérielle. L’idéal est de le consommer cru, en salade, sur une tartine, en mayonnaise (façon aïoli) ou dans une vinaigrette. Cela permet de booster votre système immunitaire et réduire les troubles digestifs. Avec son action naturellement puissante, il favorise le nettoyage, et surtout l’élimination des métaux lourds du corps. Faites donc une grande place à l’ail dans vos recettes, il vous le rendra bien !

Le basilic

Avec son odeur qui nous rappelle le Sud et l’Italie, le basilic est une herbe aromatique très intéressante pour faciliter notre digestion et l’assimilation des nutriments. Il apaise les flatulences et a un effet diastolique.

De plus, tout comme l’ail, il stimule la circulation sanguine, protège contre l’inflammation et apaise les nausées et les vomissements. Frais, il peut être parsemé sur salade, une tarte, une pizza, ou encore intégré comme ingrédient de base dans un pesto. Le basilic est un allié de taille pour notre organisme. Faites-le pousser chez vous ou allez en chercher chez le primeur, vous ne le regretterez pas !

La cannelle

Première épice sur notre liste des condiments essentiels dans notre alimentation et pas des moindres ! La cannelle présente une multitude atouts aussi bien dans les recettes sucrées comme salées. Et oui, nombreuses sont les préparations culinaires salées à intégrer cette épice du Moyen-Orient. En marinade de viande, samoussas, tajine ; mais aussi desserts, elle soutient le système circulatoire et une bonne oxygénation des cellules et des organes internes. De plus, elle a des propriétés anti-inflammatoires et bactéricides, ce qui accélère efficacement notre  métabolisme.

Le gingembre

Ce rhizome très couru pour la préparation des plats asiatiques possède des vertus séculaires. Dans la médecine traditionnelle Chinoise, sa consommation est recommandée crue, râpée ou infusée afin de soutenir les processus digestifs, la sécrétion des sucs gastriques, le péristaltisme intestinal et l’élimination des toxines du corps. Face à ses puissantes propriétés curatives, c’est aussi un assaisonnement antiviral parfait qui aide à lutter contre les infections, la grippe ou le rhume.

Le curcuma

De la même famille que le gingembre, le curcuma est une épice racine qui stimule l’action des sucs gastriques et renforce le système digestif. Il a un effet anti-inflammatoire et peut être employé dans de nombreuses préparations gastronomiques aussi bien salées que sucrées.

Frais ou moulu, il impressionne par sa couleur vive qui colore la plupart des plats Orientaux notamment le carry au pois du cap. Mais là où il est le plus apprécié depuis des siècles, c’est surtout dans le fameux “golden latte. Une boisson chaude que l’on peut traduire par “lait d’or au curcuma”. Elle est un pilier des décoctions anti oxydantes recommandées dans les médecines chinoises et japonaises.

La menthe

Avec ses feuilles naturellement sucrées, la menthe fait partie des herbes aromatiques que  l’on peut également traiter dans des recettes sucrées comme salées. Elle facilite la digestion, apaise les gaz et prévient l’indigestion. De plus, son arôme inégalable détend et fournit à notre corps un excellent substitut au sucre. Ajoutez-en absolument partout ! Salade, cakes, tartes, thé, limonade faite maison… Il y en pour tous les goûts et toutes les envies !

L’origan

Cette plante aromatique connote immédiatement des envies d’ailleurs, la douce odeur des pizzas et des pâtes préparées par les Mama Italiennes. L’origan présente des propriétés antibactériennes extrêmement bénéfiques pour notre système digestif. Lorsqu’il est ingéré frais (non lyophilisé), il soutient le fonctionnement de l’estomac, du foie, des intestins et prévient les flatulences. Tout comme le basilic, l’origan peut être parsemé absolument partout. Salade, tourtes, quiches, gratins, sauces… Sa fine texture lui permet de se faufiler partout et dans de nombreuses recettes.

origan

Le piment de Cayenne

Ce condiment souvent redouté est pourtant l’une des épices les plus incroyables pour ses effets sur notre santé. Dans nos assiettes occidentales, il se fait rare, pourtant, le piment stimule la sécrétion des sucs gastriques et soutient les processus digestifs (en particulier les protéines). Il est bénéfique pour le cœur et le système circulatoire et accélère notre métabolisme. Émincé frais ou en poudre, il enjolive les sauces, les ragoûts, les tartines, mais aussi les marinades de viandes ou de poisson. Si vous ne l’avez pas encore adopté, n’hésitez pas à consulter les superbes recettes partagées sur marmiton.org. Vous devriez y trouver votre bonheur !

Le romarin

Le romarin est une plante médicinale originaire du bassin Méditerranéen très employé dans la période pharaonique. Des rameaux de romarin étaient toujours installés dans les tombeaux afin de fortifier les âmes en raison de son odeur puissante. Désormais on l’inclut traditionnellement dans les sauces et les ragoûts locaux. Ainsi il développe ses effets bénéfiques en stimulant notre système nerveux central. Lorsqu’il est infusé, il améliore le métabolisme et dégage aisément les bronches ce qui en fait un allié extraordinaire pour les personnes asthmatiques. Enfin, le romarin est aussi une herbe parfaite pour faire des inhalations ayant un effet analgésique (également dans le cas des migraines).

Le thym

Tout comme le romarin, le thym est une herbe aromatique très courante dans nos recettes françaises ; et c’est tant mieux ! Cette plante que l’on retrouve souvent dans les bouquets garnis sert d’arôme exceptionnel pour les courts bouillons de fruits de  mer, des sauces et de ragoûts délicats mais aussi comme infusion. Son action curative permet de soutenir le système circulatoire et l’apport sanguin à la peau.

De plus, il contrecarre les processus de pourriture et prend en charge l’élimination de l’excès de mucus. Il a donc un effet diastolique très intéressant notamment au niveau du foie et de nos intestins.

Vous l’aurez donc compris, inclure des herbes et des épices dans votre alimentation n’est pas une pratique si complexe. Il s’agit simplement de changer votre routine habituellement pour penser à les intégrer subtilement dans votre cuisine quotidienne. Ainsi, vous pouvez prévenir de nombreuses maladies, améliorer votre condition physique et réduire la quantité de médicaments chimiques nocifs (produits pharmaceutiques).

(Visited 37 times, 1 visits today)